Bannière

La Bonne Semence

Un lépreux s’approcha [de Jésus] ; prosterné devant lui, il disait : Seigneur, si tu veux, tu peux me rendre net. Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : Je veux, sois net. Aussitôt il fut nettoyé de sa lèpre.
Matthieu 8. 2, 3
Guérir

Dieu peut-il encore guérir aujourd’hui ? Sans aucun doute. Dieu va-t-il vous guérir aujourd’hui ? Pas nécessairement.

Pour tenter d’expliquer ce paradoxe, certains croyants affirment que le manque de foi est un obstacle à la guérison divine. Bien évidemment, si vous priez pour être guéri d’une maladie physique ou mentale, il est important de croire que Dieu peut vous guérir.

Dans l’évangile, certaines personnes ont été guéries sans demande particulière. Qui a prié Jésus pour l’homme à la main paralysée ? (Matthieu 12. 9-13). Jésus l’a guéri. De même, Jésus ressuscite immédiatement le fils de la veuve de Naïn, lorsqu’il rencontre le cortège funèbre (Luc 7. 11-16).

Certes, le manque de foi peut être un obstacle à la guérison (Matthieu 13. 58). Mais nous ne comprendrons pas sur la terre pourquoi certaines demandes de guérison sont exaucées et d’autres non. Par le moyen de l’apôtre Paul, des personnes ont été guéries et même ramenées à la vie, alors que la prière de l’apôtre pour être délivré lui-même de son “écharde” (vraisemblablement un handicap physique) n’a pas été exaucée. Il déclare également : “J’ai laissé Trophime malade à Milet” (2 Timothée 4. 20). Ne pouvait-il pas le guérir ? Dieu ne nous dévoile pas toutes ses pensées, et nous devons accepter que parfois notre guérison ne fait pas partie de ses plans ni de sa volonté. Notre responsabilité est de prier pour ceux qui sont malades (Jacques 5. 16). Mais vouloir à tout prix obtenir une guérison, pourrait s’opposer à la volonté de Dieu. Et soyons certains que Dieu veut toujours notre bien (lire Jean 11. 1-44).

×
Écouter
Écouter