Bannière

La Bonne Semence

Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est glorifié, tous les membres se réjouissent avec lui.
1 Corinthiens 12. 26
Tandis que nous en avons l’occasion, faisons du bien à tous, mais surtout à ceux de la maison de la foi.
Galates 6. 10
Les croyants, membres du Corps de Christ (5)
L’influence de chaque membre sur le corps

Le Corps de Christ forme une unité. Nous sommes solidaires de tous les membres, connus ou pas. La “santé” du Corps de Christ dont nous faisons partie nous concerne, car même si nous n’en avons pas conscience, cette solidarité existe. Une blessure au doigt est ressentie dans le corps humain tout entier. De même, chaque membre a une influence sur le Corps de Christ tout entier, et l’état général du corps retentit aussi sur chacun de ses membres.

Toute négligence de ma part, une faute ou l’interruption de la communion avec Jésus, sont autant de pertes, non seulement pour moi mais aussi pour tous. En revanche, une victoire de notre foi, une prière dans le secret, une leçon apprise avec Jésus, un service rendu à un croyant sont de réels bienfaits pour le Corps tout entier.

Un chrétien ne doit pas se refermer égoïstement sur sa vie intérieure. Se désintéresser des autres membres est contre nature. Nous devrions au contraire désirer partager les joies et les peines des autres membres de ce Corps de Christ, comme s’il s’agissait de nos joies ou de nos peines personnelles. C’est une preuve évidente d’un amour chrétien profond et sincère : “Bien-aimés, aimons-nous l’un l’autre, car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu” (1 Jean 4. 7).

Il est important que chaque membre du Corps reste en relation vivante et vraie avec Christ, le Chef, tout en gardant des liens étroits avec chaque croyant. Alors tout le Corps pourra se développer harmonieusement.

(fin)

×
Écouter
Écouter