Bannière

Le Seigneur est proche

Je [l’apôtre Paul] dis ceci par indulgence, ce n’est pas un ordre ; mais je voudrais que tous les hommes soient comme moi [célibataire] – toutefois, chacun a son propre don de grâce de la part de Dieu, l’un d’une manière, et l’autre d’une autre.
1 Corinthiens 7. 6, 7
À propos du célibat (4)

Chers amis mariés

J’aimerais vous poser cette question : Est-ce qu’une personne célibataire a autant de valeur et d’intérêt à vos yeux qu’une personne mariée ? – Nous avons besoin que vous vous intéressiez à nous, à nos projets, que vous nous encouragiez si nous n’allons pas bien… Il y a tant de sujets dont nous pouvons parler ensemble !

Et puis, chers parents, combien de fois dites-vous à vos filles : Quand tu seras maman, tu feras… ? – N’avez-vous jamais pensé : Ouf ! elle s’est mariée, il était temps ? Ou : La pauvre, sa fille ne s’est pas mariée ? Ou : Elle n’a pas de petits-enfants, que c’est triste ! ? – Il serait tellement plus heureux de se demander : Quel est le chemin que le Seigneur a prévu pour elle ? Va-t-il l’appeler à Le suivre et Le servir seule, ou bien en couple ? – Changeons notre vision sur le célibat et soyons attentifs à encourager les célibataires… sans les plaindre ou les juger. L’apitoiement n’est jamais bénéfique, dans aucun domaine de notre vie. Et pourquoi entendons-nous si peu souvent parler du célibat comme quelque chose de positif ? L’apôtre Paul n’en parlait-il pas de cette manière ? Soyez dans cet état d’esprit, chers amis mariés.

Vous pouvez encourager les célibataires en arrêtant de leur dire des phrases comme : Ton tour viendra, Dieu te prépare quelqu’un de bien, etc. – Vous ne connaissez pas les plans de Dieu pour ces personnes. La vie ne commence pas une fois que l’on est marié. Se marier n’est pas le but de notre vie, mais plutôt une des manières de marcher sur le chemin de la vie en attendant le retour du Seigneur. Les célibataires subissent déjà une grande pression sociale du fait d’être seuls. Aux yeux du monde, il y a forcément un problème si l’on est seul. Soyez des aides pour eux. Alors, comment voulons-nous vivre notre vie sur la terre ? – Chacun avec “son propre don de grâce de la part de Dieu, l’un d’une manière, et l’autre d’une autre”.

Le Seigneur Jésus revient très bientôt… dans 1 h ? 1 jour ? 8 jours ? Si on le réalisait davantage, cela ne modifierait-il pas nos priorités ? Célibataires ou mariés, soyons de ceux qui l’attendent en le servant. Bientôt, nous le verrons, il ne sera alors plus question de mariage (Matthieu 22. 30)… nous lui serons tous “semblables” (1 Jean 3. 2) et nous serons pour toujours avec Lui (1 Thessaloniciens 4. 17) !

Une célibataire, aidée par le témoignage de plusieurs autres

×
Écouter
Écouter